retour au site

 

 

 

Gilles Dalbis
Biographie / Instruments / Parcours
/ Cv /
Photos Presse
 
 
 
 
 

Curriculum Vitae

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques références :

Tournées Jeunesses Musicales de France durant 5 ans avec 2 créations dans 250 villes http://www.gillesdalbis.com/JMF_reportages.htm


Jazz Festival de Kaunas en Lituanie http://www.gillesdalbis.com/KaunasJazzFestival.htm

Festival de Junas les Carrières sur 2 saisons

Fête du Vent de Marseille

France Musique A l'Improviste de Anne Montaron http://www.gillesdalbis.com/videofrancemusique.htm

Scène Nationale de Sète

Printemps du Jazz de Nîmes http://www.gillesdalbis.com/PrintempsJazzNimes.htm

Festival Abbaye de Sylvanès

France 2 https://www.youtube.com/watch?v=cb7SPXobgaM

Vallon du Villaret Lozère Résidence, Concerts, Installations de structures sonores http://www.gillesdalbis.com/concert_vallon_1999.htm

Adda Scènes Croisées de Lozère

France Info http://www.gillesdalbis.com/France-Info.htm

Les Maternelles France5 http://www.gillesdalbis.com/France5_France_Info.html

Radio RCF http://www.gillesdalbis.com/sons/Gilles_Dalbis_la_percussion_Accord_Parfait_RCF_2011.mp3

 

   
photo Annick Jesequel 2019

Photo Frank Bigotte


lors du concert du Trio Sonus Vivendi
Scène Nationale de Narbonne 6 oct 2012


Compositeur et concertiste, né en 1953 à Montpellier,
Gilles Dalbis joue sa musique, et se consacre à la musique improvisée

Aime à développer des rencontres et créations avec des artistes venus de différents arts d'expression

Spectacles avec le texte, la danse, l'image numérique

Aime à développer des rencontres sensibles et créations notamment avec des personnes autistes ou des personnes
ayant eu ou ayant recours à des soins psychiatriques

Joue sur plusieurs instrumentations qu'il présente sous la forme d'un parcours : Parcours Solo pour Percussions

Jeux sur les métaux tels que les gongs chinois ou thaïlandais, mêlés aux différents tambours de peau,
aux calebasses-tambours d'eau, aux appeaux

Aime à inventer sur des matériaux bruts : le bois, la terre, l'eau


Au fur et à mesure des années, de mon cheminement et grace à de nombreuses rencontres musicales et humaines,
 j'ai élaboré un set de percussions particulier, dans lequel tous les instruments choisis
ont une profonde intimité et relation entre eux.

Calebasses-tambours d'eau se marient avec un tambour du Kurdistan, des gongs chinois, un cristal Baschet,
un gong d'eau, des cymbales, 1 archet, et plusieurs autres percussions.

Je les ai donc choisis pour leur note particulière, leur timbre.

Des nuances inouies sont possibles, du pianissimo le plus délicat au fortissimo impréssionnant !

Donc plusieurs notes et gammes :
cette richesse et souplesse me permet de jouer en concert solo, et également
(de par le choix des baguettes très fines que je fabrique) de pouvoir jouer en acoustique avec un violon
ou une voix par exemple ou être en présence avec des personnes autistes pour une musique dédiée.

Jouer seul mais aussi avec d'autres artistes musiciens, danseurs, plasticiens.
Ceci en une Rencontre toujours sur le fil, en étroit dialogue et écoute mutuelle.

La percussion de ce fait me permet de m'exprimer pleinement, grace à son réel langage, son indentité propre.

Cela implique du coup un "choix" très déterminé pour moi qui est :
Créer sa musique et "Être dans un état "

 

 
 

Je suis très heureux de vous faire partager les créations que j’ai donné avec plusieurs artistes :
Concerts, performances, CD, vidéos

Raymond Boni, guitares, harmonica
Pierre Diaz, instruments à vent
Jean-Pierre Jullian, percussions batterie
Henri Herteman, trombone piano
Henri d’Artois compositeur
Jean-Jacques Di Tucci piano compositeur
Patricya Rydzok voix textes
Frère Gilles Danroc textes
Christiane Ildevert contrebasse voix
Marc Siffert contrebasse
Clémence Dalbis captation images
Stefano Fogher contrebasse
Léo Richomme, voix et basse
Marie-Ange Amiand danse
Rosa Paris danse
Caroline Baumert artiste du poing de singe
Anne Cécile Déliaud danse
Sophie Laporte marionnetiste
Christian Zagaria, Arts Immédiats violon et images
Charles Borrett voix etc
Bernard Ariu accordéon
Claude Abad peintre
Georges d’Acunto peintre
Emmanuel de Gouvello basse compo
Jean Mach saxs
Christophe Azéma saxs
Jean Paul Maron piano
Bernd Wendt effets guitare etc (Germany)
Luc Maubon danse
Danièle Ors Hagen voix
Alain Joule percussions compositeur
Jean Cohen Solal flûtes et dispositif
Laetitia Escalier danse et toute son équipe
Frank Bigotte photos
Maril van de Broek comedienne
Pierre Coulon-Cerisier piano compositeur
Françoise di Tucci Mise en scéne
Jean Pierre Lenté danse
Jacques Colin violon et plus
Laurent Rodriguez vidéo et installation
Petras et Dominique Vysniauskas trompette saxophones (lituanie)
Anne-Lise Lemonde accordéon
Pascale Valenta voix
Julien Mauri batterie percussions
Nils Incandela Images Graphisme
Le Groupe Cordes Sensibles
Jean-Marie Frédéric guitare
Patrice Soletti guitare objets
Léa Ciari percussions, textes, plasticienne
Patrick Geffroy trompette

Si l’on remonte un peu dans le temps :
Barre Phillips contrebasse
Yann Lheureux danse
Anne Lopez danse
Muriel Demaret danse
Séverine Parouty danse
Dalila Bélaza danse
Delphine Desyeux danse
Catherine Brisset Cristal Baschet
Sonia Onckelinx danse
Patrick Vendrin textes
Mbékoum Yaka danse
Céline Jansen danse
Luc Bouquet percussions
Guigou Chenevier percussions
Doudou Gouirand saxophones

Si l’on remonte encore un peu plus dans le temps :
Armand Miralles guitare compositions
Jacques Puig orgue et compositions
Jean-Marc Pagés basse
Jean Louis Trinquier basse violon percussions
Christophe Temple basse et plus


Je suis heureux de ces rencontres !

 
   
Ils ont dit, écrit ....

" La musique de Gilles Dalbis, c'est d'abord une mise en scène.

Chaque lieu, chapelle, théâtre, chaix, devient un espace poétique vivant,
investi par tout un ensemble de gongs, calebasses, tambours d'eau, rideaux de coquillages, qui sont comme des sculptures sonores placées là selon un ordre choisi très précisément.

La musique de Gilles Dalbis c'est ensuite un parcours et une composition sonore qui se fait au grè de ses déplacements.

Avec une grande maîtrise dans la progression du rythme il fait dialoguer les instruments
dont les sons se répondent, se croisent, se cherchent.

Tout à coup un instrument joue en solo. Le rythme rapide, impatient, devient lent,
presque silencieux et méditatif.

Quelques notes d'une mélodie fragile apparaissent. De cet ordre subtil, de ce va et vient entre intensité et douceur, saturation de sons et silences, naissent des images fugaces,
des souvenirs enfouis et un sentiment d'étrange plénitude "

Véronique Masurel, 16 juillet 2008

 

 

" Une belle invitation aux sons des percussions imaginée par Gilles Dalbis "
Olivier Bellamy
Le Monde de la Musique

“ L’ homme se définit comme musicien-chercheur, mais il est un peu magicien ”
Léo Lemberton
France 2

" Très Bon Son. Bravo "
Ben

" Une belle sensibilité alliée à une recherche de sonorité, un jeu dépouillé qui nous entraîne
dans un voyage sans frontières, où l'on oublie les références traditionnelles et les genres
pour parcourir librement les paysages du son
."
Patrick Fischmann
Théâtre du vivant

" Gilles, votre musique
est super ! Fraternellement "

Richard Bohringer

 

 
Il avance comme un chat autour de ces peaux de métal , et c'est un tigre de feu qui sort de son tambour ....

Il trempe ses doigts dans de l'eau bénite et son corps tout entier épouse une rivière ...

Dans son filet : des poissons harpes , des gongs soleils , une armée de guerriers Mayas ,  
un Dieu crista l, des étoiles qui dansent , des pétalesde tessons de bouteilles aux sons de stalagmites ,
une caravelle aux quatre  mâts ;
Pint , pinta , macatumta , ticata toum ta ticata toum tacata dimi toum mitacatoumta   ...             


il ferme les yeux :

        Anaconda royal ,  et glisse dans  l'impossible voie , la voie royale, celle  du sacre de l'improviste ....

On ouvre les portes du palais, ivre de  matière sonore ...

il danse une Forlane à la vitesse de nos cœurs...

la fiancée du cymbalier en ombre sur le  mur du centre d'art contemporain de Bédarieux  ...

Son âme cathédrale rêve d'antique toccatas ....
ouvre un paradis de feu dans  l'espace blanc d'une ville d'Occitanie,
lumière, lumière d'or, nos corps se tortillen , se dandinent, se tordent , s'élastiquent ,
se perdent, s'arc-boutent comme ils peuvent...et pourtant, et pourtant , rien     
       ne bouge dans le désert des barbares ,d'un bord à l'autre rien ne bouge , que la cascade  timbalique   
du haut de ses baguettes océane...
    
 Car tout bouge au- dedans de soi , au- devant de vous , à la vie qui commence , caravelle au départ ,
en route vers le sublime , l'inouï , l'improbable , à l'extrême du monde de l'extrême-occident ,
à l'extrême limite de la gesticulation spasmodique de la main sur le fût :
syllabes de silences , hiéroglyphes de pattes d'oiseau dans la nuit fiévreuse de l'hiver...

Parfums d'éternité ...

   IL  offre une corbeille de fruits au royaume des oiseaux de nuit car il ignore le vertige des hauteurs ...
il est le vertige au ventre tambour .

A ces coups de gongs les montagnes noires de l'Espinouse  reculent.

   
        Magicien des temps modernes le percussionniste Gilles Dalbis montre la voie , la seule ,
celle qui lui ressemble .
Il chante le monde à l'instant même qu'il
  le découvre, et le monde tremble et danse avec lui pour sa plus grande joie ...


 Patrick  Geffroy mars 2011
Gilles Dalbis / photo Enzo juillet 2007
PHILLIPS/DALBIS/ZAGARIA

Barre Phillips, Christian Zagaria et Gilles Dalbis Concert en Trio du 13 août 1999 au Vallon du Villaret

 
Barre Phillips          Barre Phillips        Barre Phillips
Barre Phillips lors du Concert en Trio Dalbis Zagaria Phillips du 13 août 1999 au Vallon du Villaret photos Bernd Wendt
 
Ecouter des extraits de musique...  
 

Doudou Gouirand, Mbékoum Yaka et Gilles Dalbis,
nov 2005 clic !
 
Quelques photos d'archives ! les débuts en 1968 etc... clic sur l'image pour agrandir
 
 
 

En Concert pour les Jeunesses Musicales de France 1996 / 2 créations Le Monde des Percussions et Les Sons de la Terre
Tournées de 1993 à 1998